A quelques heures de bus autour de la Mégalopole de Mexico City, vous allez découvrir des espaces vierges de toute population, de grands espaces naturels, des petites villes à taille humaine et des activités et des visites vraiment variées, qui l’aurait cru ?

Alors si votre voyage au Mexique commence par Mexico City ou si vous y faites seulement une halte, ne vous concentrez pas uniquement sur la ville et n’hésitez pas à aller visiter les alentours. Bien sûr après avoir visité Mexico City qui est une ville incroyable et riche culturellement, à ne manquer sous aucun prétexte !

Dans cet article, nous allons vous détailler notre itinéraire en bus, tous les lieux d’intérêt à visiter et les activités natures accessibles facilement.

Découvrez nos autres articles pour d’autres destinations en consultant la carte intéractive du blog.

Vous voulez plus de Mexique ? Découvrez tous nos autres articles sur le Mexique, 6 mois de voyage en slow travel.

Présentation de l’itinéraire autour de Mexico City

Tout l’itinéraire présenté se fait très facilement en bus et transports publics. Au départ de la gare routière Tasqueña au Sud de Mexico City, vous trouverez de nombreuses compagnies de bus pour vous emmener dans la première ville à visiter : Puebla à l’Est. Vous pourrez ensuite continuer facilement le road trip depuis Puebla. Plus précisément (détail du trajet sur la carte ci-après) :

  • on débute donc l’itinéraire par la ville de Puebla dans l’État de Puebla à environ 1h30 de route de Mexico City. Depuis Puebla, vous pourrez rayonner pour visiter la petite ville de Cholula, gravir l’ancien volcan La Malinche à 4438 m, randonner dans le parc national des deux volcans Iztaccíhuatl-Popocatépetl (dont le Popocatépetl toujours actif)

  • on continue ensuite en faisant halte à Cuernavaca dans l’État de Morelos à environ 2h30 de bus de Puebla. Étant donné que la ville de Cuernavaca est sur le trajet pour la prochaine ville, c’est l’occasion de s’y arrêter quelques jours

  • on termine par Taxco dans l’État de Guerrero, l’ancienne cité minière à flanc de montagne avec ses maisons caractéristiques aux façades blanches à environ 1h30 de bus de Cuernavaca. Taxco est un incontournable à visiter au Mexique.

Vous pourrez trouver toutes les compagnies effectuant les trajets ainsi que les tarifs grâce à ce site : https://www.reservamos.mx/.

Découvrez sur la carte ci-dessous notre itinéraire autour de Mexico City durant ce séjour :

Comment voyager en bus au Mexique

Il est très facile de voyager en bus au Mexique et c’est de plus très sécurisé. Vous pouvez faire de longues distances, même la nuit, les bus étant très bien équipés pour de tels voyages.

Tout d’abord vous pouvez effectuer vos réservations soit en ligne, soit directement aux guichets de tous les terminaux de bus de toutes les villes. En réservant en ligne, vous obtenez un billet électronique que vous pourrez présenter au chauffeur, ça vous permet de préparer à l’avance votre voyage et il n’y a pas de frais supplémentaire, ce sera le même tarif qu’aux guichets. Il existe de nombreuses compagnies de bus au Mexique. Pour toutes nos réservations, nous avons utilisé le site comparateur https://www.reservamos.mx/ il vous indiquera la ou les compagnies qui effectuent le trajet que vous recherchez.

Contrairement aux petits bus dans les villes ou les collectivos (petits combis aménagés pour le transport de personnes) où les horaires de passage sont aléatoires, les bus de longue ligne partent à l’heure alors ne soyez pas en retard. Si vous avez des bagages ils sont mis en soute. Le chauffeur vous donnera en échange un ticket à lui présenter à l’arrivée pour récupérer vos bagages. Si vous perdez le ticket, il faudra négocier dur pour récupérer votre bagage et prouver que c’est le vôtre. Tout cela afin qu’il n’y ait pas de vol, une organisation très rassurante.

Enfin niveau confort, c’est la grande classe dans les bus de longues lignes. Sièges inclinables et très confortables, WC, écran individuel en fonction des compagnies sinon TV collectives, prises de courant, prises audio. Vous serez même mieux installés que dans l’avion pour certaines compagnies…

Avec tous les voyages que nous avons effectué en bus, nous en avons été très satisfaits donc ne négligez pas ce mode de transport au Mexique afin de prendre son temps. Il y a également des vols intérieurs pour voyager plus rapidement, mais ce n’était pas en accord avec notre mode de voyage en slow travel et il y aurait plein de points d’intérêt que nous n’aurions pas pu visiter 😉

Avant le départ pour le Mexique

Pour bien préparer votre itinéraire, nous vous conseillons d’étudier un guide voyage Lonely Planet, Le Routard ou autre. Chaque année les guides changent et le mieux est de les consulter en magasin afin de choisir celui avec lequel vous aurez le plus d’affinités. Les guides vous donneront les bons plans pour les visites une fois arrivé sur les différentes étapes du road trip. Ensuite, le site voyagemexique.info vous donnera plein d’informations intéressantes pour préparer votre séjour

Ensuite, prévoyez de réserver vos logements à l’avance. Nous allons vous donner dans la suite de l’article les hébergements que nous avons choisis mais dans les différentes viles où nous nous sommes arrêtés, vous aurez l’embarras du choix : hôtel, airBnb, auberges de jeunesse…

Enfin prévoyez de bonnes chaussures de marche (vous n’aurez pas besoin de louer de voiture de location, tout se fera à pied ou en bus pour nos idées de visites), des gourdes filtrantes car l’eau du réseau n’est pas potable et cela vous évitera d’acheter des 10aines de bouteilles d’eau en plastique, des vêtements légers pour la journée et un peu plus couvrants le soir et une protection solaire pour la journée (crème, chapeau, lunettes).

Dernier point très important, ne partez pas sans souscrire à une assurance voyage. En cas de problème de santé ou autre (rage de dents, foulure de cheville, etc.) les frais de santé ne seront pas pris en charge ni par votre mutuelle ni par la Sécurité Sociale (voyage en dehors de l’Europe) et la note pourrait s’avérer très salée sans assurance. Également, il y a tout ce qui concerne le rapatriement, assurance bagage, assurance annulation (très important actuellement avec les frontières qui peuvent fermer à tout moment). N’hésitez pas à bien prendre le temps de lire notre article de blog sur l’assurance voyage.

Notre partenaire ACS assurances nous accompagne pour notre périple de 6 mois au Mexique et nous en sommes très satisfaits 🙂

D’ailleurs n’hésitez pas à lire leur article sur les 7 choses à savoir avant de venir visiter le Mexique.

Quand partir dans cette partie du Mexique

Le climat de cette partie du Mexique (États de Puebla, Morelos et Nord de Guerrero) est subtropical, avec une saison sèche de novembre à avril et une saison des pluies de mai à octobre. Les températures sont agréables toute l’année, la température moyenne du mois le plus froid (janvier) est de 14°C, celle du mois le plus chaud (mai) est de 20°C (à l’ombre). En hiver, la plage de températures est forte, et la nuit, de la mi-novembre au début mars, la température peut chuter à 0 °C de temps en temps.

En montagne si vous souhaitez vous rendre dans les parcs nationaux, il faut se couvrir même lors de la saison la plus chaude car vous serez à des altitudes aux environs de 3500 m voire plus pour certains sommets.

Vous pouvez vraiment venir toute l’année dans cette partie du Mexique. Si vous avez l’occasion de visiter le Mexique pendant les célébrités de la Fête des Morts (en novembre) alors n’hésitez pas, c’est à ne pas rater sous aucun prétexte !

Comment venir dans cette partie du Mexique

Étant donné que le road trip commence par Mexico City, alors bien sûr il est plus simple d’arriver au Mexique depuis cette ville.

Votre voyage au Mexique se fera bien évidemment en avion. Afin de réduire l’impact de nos voyages en avion, nous choisissons de plus en plus de voyager en slow travel, c’est la raison pour laquelle nous sommes partis 6 mois à la découverte du Mexique. Venir pour 15 jours ou 3 semaines pour visiter qu’une partie du Mexique n’est pas tellement judicieux, tant en terme de prix du voyage, de temps de vol et du temps passé sur place (c’est tellement vaste et varié que vous allez tout faire au pas de course sans apprécier, le Mexique est un pays tout de même 3 fois plus grand que la France). Ou alors il faudra vous concentrer sur un, voire 2 États.

Si vous le pouvez, un séjour long est idéal pour le Mexique.

Pour venir en avion, plusieurs compagnies sont disponibles : Air France, Iberia, etc. Nous ne pouvons vous en conseiller une en particulier car tout dépendra où vous souhaitez atterrir (Cancùn ou México par exemple) et de la période de l’année où les prix varient.

Donc nous vous conseillons de comparer les prix des différentes compagnies aériennes. Pour notre voyage, nous sommes partis depuis Madrid vers Mexico City avec la compagnie Ibéria en 12h de vol direct sans encombre.

Et la petite note COVID. Sachez que même pendant la pandémie (après les confinements mondiaux), le Mexique n’a jamais fermé sa frontière et n’a encore jamais établi de restriction pour les voyageurs. C’est un pays très sûr pour garantir votre voyage (très peu de chance que les frontières se ferment ou que votre voyage soit annulé). Comme les règles changent vite et régulièrement, renseignez vous bien sur les sites des ambassades avant de partir. Également, le site de Jeyxplore est une mine d’or d’informations à ce sujet.

Où séjourner pendant votre séjour autour de Mexico City

Voici les logements que nous avons pu tester tout au long de notre itinéraire :

  • Puebla : Étant donné que nous sommes restés plusieurs jours, nous avons réservé un petit appartement au Metropolis Suites Ejecutivas avec cuisine équipée sur Booking à 30 euros/nuit petit-déjeuner inclus et servis en chambre ! Personnel très serviable, résidence et chambre propres, environnement calme et sécurisé. Un peu éloigné du centre historique mais une ligne de bus passe dans la rue sinon environ 40 min de marche. A Puebla vous aurez l’embarras du choix concernant les logements : hôtels, auberges de jeunesse, airBnB…

  • Cholula : Étant donné que nous y avons fait qu’une halte d”une journée, nous avons séjourné à l’hôtel Alma mía tout proche à pied du centre-ville (5 min à pied). Il y a des chambres qui donnent sur la rue (25 euros/nuit) ou des chambres qui donnent sur l’arrière coure beaucoup plus calmes (33 euros/nuit). Pour la différence de prix et pour mieux dormir on vous conseille plutôt celles donnant sur l’arrière coure. Pas de petit-déjeuner servis dans cet hôtel mais un accès libre à une machine à café et à thé dans les espaces communs. Chambres très spacieuses et propres.

  • Parc national La Malinche : Pour gravir cet ancien volcan il vaut mieux s’y rapprocher au maximum pour démarrer très tôt la randonnée. Plusieurs possibilités de logement : soit le centre de vacances avec hébergements ou espace de camping au départ du sentier de la randonnée soit les Cabañas la Malinche, un particulier qui loue des chambres ou des appartements entiers à environ 10 min en voiture/taxi du départ de la randonnée. Si vous n’êtes pas véhiculés c’est mieux et plus simple le centre de vacances mais c’est plus cher (environ 80 euros/nuit dans les cabanes de 4 personnes minimum ou sinon 4 euros pour un emplacement de camping mais il faut avoir son matériel). Sinon vous pouvez vous éloigner un peu et rejoindre le début de la randonnée avec votre véhicule ou en taxi (pas de transport public). Les logements Cabañas la Malinche proposent des chambres à environ 20 euros/nuit ou des appartement à partir de 55 euros/nuit. Nous avons choisi l’option appartement car le gérant nous a descendu le prix à 40 euros faute de clients. Mais comme chaque déplacement se fait en taxi, ça monte vite le prix de la nuit.

  • Parc national Iztaccíhuatl-Popocatépetl : Pour être au plus près de ces volcans et faire de belles randonnées, évidemment il faut séjourner directement dans le parc national. Et le village écotouristique La Venta est vraiment parfait pour ça. Vous résiderez dans des petits logements sans électricité où le soir les bougies et le feu de cheminée vous éclaireront pour une déconnexion totale. Un restaurant, une épicerie, des barbecues sont présents sur place avec en plus des activités pour les enfants (tyroliennes, paint ball…). A partir de 50 euros/nuit petit-déjeuner inclus.

  • Cuernavaca : Également comme nous y sommes restés plusieurs jours, c’est sur AirBnB que nous avons trouvé un grand appartement tout équipé proche du centre-ville (10 min à pied) pour 30 euros/nuit. Vous serez dans un quartier avec ambiance familiale où les jeunes jouent au ballon et écoute de la musique dans la rue (même tard dans la nuit…).

  • Taxco : On a encore choisi l’option appartement tout équipé sur AirBnB pour 35 euros/nuit avec en plus une terrasse privée sur le toit avec une magnifique vue sur tout Taxco, il vaut vraiment le détour.

Lisez notre article de blog sur tous nos bons plans pour réserver vos séjours moins chers, jusqu’à 24% de réduction en connaissant quelques astuces 😉

Sécurité individuelle et sanitaire au Mexique

Avant de vous donner le détail de notre itinéraire, un petit point sécurité est nécessaire afin de peut-être vous rassurer. Le réflexe de beaucoup de personnes quand on leur demande ce qu’elles pensent du Mexique : danger, drogues, insécurité, pauvreté…

Alors tout d’abord sachez qu’à aucun moment nous nous sommes sentis en insécurité lors de notre road trip ! Il y a une présence policière dans toutes les villes et l’ambiance est très détendue dans cette partie du Mexique. Les gens sont de bonne humeur, vivent tranquillement loin du tumulte de Mexico City. On a pu sortir tous les soirs sans aucun problème même parfois très tard. Donc de ce côté là soyez complètement rassurés, c’est complètement sûr !

Côté sanitaire, tout est extrêmement strict et sécurisé concernant le Covid : gel hydroalcoolique obligatoire dès que vous entrez dans un lieu public (restaurant, musée, magasins…). Prise de température dès que vous entrez dans un lieu public, très souvent désinfection des chaussures. Tout ce qui est WC publics en ville est extrêmement propre. Il vous faudra payer à chaque utilisation 5 pesos (environ 20 cts d’euros) mais un agent est là pour nettoyer et tout désinfecter. La nuit les rues et les trottoirs sont nettoyés par des produits, tellement que le matin quand vous commencez la journée ça sent une odeur d’eau de Javel.

Donc vraiment, vous pouvez partir l’esprit serein ! Dans la vidéo ci-dessous, nous vous faisons un petit récapitulatif sur la sécurité, la santé, l’assurance et nos différentes anecdotes (on parle de Mexico City mais c’est également valable pour le reste du Mexique). N’hésitez pas à vous abonner à notre chaine Youtube pour ne rien rater et voir nos autres vidéos 😉

Détails de l’itinéraire autour de Mexico City : visites et activités

Tous les points d’intérêt que nous allons vous détailler sont sur la carte ci-dessous :

Visites et activités à Puebla

Puebla aussi appelée, la Ville des Anges a plusieurs trésors cachés à découvrir :

  • Commencer la visite par vous rendre au niveau du Zócalo et le centre historique. Le centre historique de la ville se caractérise par une architecture espagnole coloniale qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez commencer par la visite de la cathédrale qui est la 2ème plus grande cathédrale du Mexique. Il y aurait 365 établissements religieux à Puebla, un pour chaque jour de l’année, donc ce n’est pas ce qui manque. En plus de la cathédrale s’il y en a bien une autre église à visiter c’est incontestablement le Templo de Santo Domingo avec la Chapelle Capilla del Rosario où on y accède pour 1 euro. La Chapelle est décrite par les habitants de Puebla comme la huitième merveille du monde. C’est un impressionnant et imposant bijou de l’art baroque du XVIIe siècle, élaboré en plâtre et en onyx recouvert de feuilles d’or 22 carats. Ce n’est pas ouvert toute la journée et il faut faire la queue environ 30 min en fonction de l’heure. Pour finir avec le centre-historique ne manquez pas la bibliothèque Palafoxiana (entrée gratuite le dimanche et le mardi)

  • Pour une journée colorée et pleine de vie dirigez vous vers el Callejón de los Sapos, le marché artisanal El Parian, le quartier des artistes (Barrio del Artista) et ne manquez pas la fresque murale “De la esperanza al porvenir” de plusieurs dizaines de mètres de long. Il est recommandé de venir dans cette zone de Puebla plutôt le week-end si vous voulez assister au grand marché hebdomadaire

  • Pour un peu de calme et de verdure, vous aurez le grand parc écologique au sud-est et également le parc avec la zone des forts au Nord. Dans ce parc des forts, ce qui rajoute un peu de fun est d’arriver en téléphérique (100 pesos AR/pers soit environ 5 euros). Pour la vue ça vaut vraiment le coup. Vous pourrez visiter les forts et les différents musées de la ville et vous aurez une magnifique vue sur les sommets aux alentours. Éviter de venir le week-end pour éviter la foule et le lundi où tout est fermé (dont le téléphérique)

Visites et activités à Cholula

En périphérie de Puebla, vous n’aurez aucun soucis pour aller passer la journée à Cholula ou y rester quelques jours. Vous trouverez des bus dans le centre de Puebla ou encore plus simple depuis la gare routière de CAPU (Central de Autobuses de PUebla). Cholula est un Pueblo Mágico donc c’est que forcément il y a de belles choses à voir :

  • en arrivant vous ne pourrez pas manquer l’église (Santuario de la Virgen de los Remedios) sur son promontoire qui n’est pas une montagne mais une ancienne pyramide qui n’a pas été dégagée. Vous pouvez monter jusqu’à l’église et admirer en même temps une vue à 360° (entrée gratuite)

  • Vous pouvez continuer ensuite avec la zone archéologique ouverte du mardi au dimanche avec également le musée. Franchement on n’a pas trouvé la zone archéologique exceptionnelle et on la voit aussi bien de l’extérieur

  • Bien sûr ne pas oublier le Zócalo et les petites ruelles avec architecture coloniale avec restaurants et bars très sympathiques. Pour goûter la tortilla Cholulteca, la spécialité du coin dans une ambiance locale, on vous conseille le restaurant Koatlikue Pachamama. C’est une sorte de pizza avec une base de tortilla. C’est une famille qui tient le restaurant et ils seront fiers de vous faire goûter leur spécialité. Plat unique et végétarien

Gravir l’ancien volcan La Malinche à 4438 m

Monter en haut d’un ancien volcan, c’est une expérience à tenter au moins une fois au Mexique. Des tours sont organisés au départ de Puebla mais on déconseille pour plusieurs raisons :

  • une journée très longue au pas de course : en effet il faut être au début de la randonnée au plus tard à 7h30, sachant qu’il y a environ 1h30 de route depuis Puebla
  • étant donné que vous allez monter à plus de 4000 m, afin de ne pas être sujet au mal des montagnes, il est préférable de faire une nuit avant au départ de la randonnée afin de monter progressivement. En venant de Puebla vous n’aurez pas le temps de vous habituer et vous risquez d’avoir la fin de la randonnée gâchée par des vomissements ou devoir faire demi-tour

On peut venir par ses propres moyens à La Malinche sans problème. Au départ de la centrale CAPU, prendre un bus de la compagnie ORO jusqu’au village de Huamantla (vous pouvez acheter votre billet le jour même, des départs environ toutes les heures – 70 pesos/pers AR soit environ 3 euros). En arrivant à Huamantla pas d’autre transport public, un taxi vous emmènera ensuite à votre logement (200 pesos le trajet pour aller jusqu’aux Cabañas la Malinche ou 300 pesos pour aller jusqu’au centre de vacances, possibilité de négocier si vous reprenez le même chauffeur pour revenir vous chercher, n’hésitez pas à conserver son numéro de téléphone ça marche comme ça par ici). Si vous allez au Cabañas la Malinche il n’y a pas de restaurant à proximité et seulement une épicerie avec des aliments de base. Prévoyez de faire quelques courses avant à Huamantla si vous n’êtes pas véhiculé. Au centre de vacances il y a des petits restaurants à proximité immédiate.

Conseils pour gravir La Malinche :

  • Avant de vous engager, vérifiez bien la météo du jour
  • Si le sommet est encore enneigé, prévoyez un équipement adapté et d’être accompagné d’un guide. Si le sommet n’est plus enneigé alors vous pouvez vous y rendre en autonomie sans problème (prévoyez tout de même le nécessaire pour protection solaire et contre le froid, votre nourriture et au moins 2L d’eau car aucune source sur le trajet). Si vous n’êtes pas du tout habitués à la randonnée et que vous ne connaissez pas la montagne, un guide est très fortement recommandé dans tous les cas
  • Randonnée de 15 km aller-retour, 1200 m dénivelé positif et 1200 m dénivelé négatif pour aller vraiment jusqu’au point culminant. Durée de 7 h environ pauses comprises. Cette randonnée s’adresse à des randonneurs au moins de niveau moyen et en bonne condition physique
  • Chemin balisé plus ou moins mais il n’est pas possible de s’y perdre, ça monte tout droit jusqu’au sommet. Itinéraire identifié sur l’application Alltrails
  • Commencez à 7h30 max pour finir avant 16h (orage éclatant en milieu d’après-midi en saison sèche). Plus vous commencerez tôt et plus vous aurez la chance d’avoir une vue dégagez au sommet
  • Possibilité de bivouac sur le trajet (ramassage des déchets obligatoire et interdiction de faire un feu de camp)
  • Terrain non technique, seulement un pierrier sur la fin sans difficulté. Pas besoin de matériel spécifique hormis des bâtons de marche si ça vous aide
  • Vous pouvez être sujets au mal des montagnes (étourdissements, vomissements,…) Dans ce cas n’insistez pas et procédez à la redescente ou faites une longue pause si vous avez le temps

Cette randonnée nécessite quelques efforts mais la vue à 360°C en haut avec la vue sur le Pic d’Orizaba (le sommet le plus haut du Mexique) et les deux volcans Iztaccíhuatl-Popocatépetl vaut clairement le coup de souffrir un peu. Vous verrez même peut-être le Popocatépetl fumer 😉

Randonner dans le parc national des volcans Iztaccíhuatl – Popocatépetl

Ce parc national est vraiment une merveille et en séjournant dans le parc éco-touristique qu’on vous conseille dans la partie hébergement, vous ne pourrez pas être au plus près des volcans que vous pourrez admirer tous les jours.

Pour vous rendre dans ce parc national, c’est également possible par vos propres moyens. Depuis Cholula, prendre un collectivo qui dessert les villages sur la route de la Sierra Nevada. Les collectivos sont stationnés à l’angle de la rue 6 poniente (pte) et 5 norte (nte). Environ 40 min de route pour 15 pesos/pers (moins d’un euro) et arrêtez vous sur la place du village Santiago Xalitzintla. Depuis la place un autre collectivo attend pour traverser ensuite la route de la Sierra qui va jusqu’à Mexico City. Ces collectivos sont identifiés comme “Paso de Cortes” (90 pesos/pers soit environ 4 euros). Pas d’horaire, il part quand il est plein. Donc prévoyez d’arriver tôt (avant 14h). Pour le retour, nous avons fait du stop car le collectivo mettait du temps à arriver depuis Mexico City. De nombreux pick up passent par là et vous prendront en stop sans problème (contre un petit billet 😉 ) et ils vous déposeront à Santiago Xalitzintla où vous pourrez reprendre le collectivo direction Cholula.

Dans le parc national, les randonnées ne manquent pas. Elles sont également visibles sur l’application Alltrails, vous n’avez plus qu’à faire votre choix. On vous recommande la randonnée qui monte jusqu’à la Ermita del Silencio pour une vue incroyable sur le Popocatépetl. Vous pouvez également choisir d’autres randonnées pour vous rapprocher du Popocatépetl. Pas de guide nécessaire, randonnées de niveau facile à moyen.

Si vous voulez vous lancer d’autres challenges, vous pouvez faire l‘ascension du Iztaccíhuatl mais là c’est avec guide obligatoire et en groupe (vous allez tout de même monter à plus de 5000 m d’altitude). Plusieurs sociétés de trek et d’alpinisme pourront vous y conduire comme par exemple HG Mexico. Il n’y a pas d’ascension tous les jours alors prévoyez de vous organiser bien longtemps en avance.

De notre côté, nous nous sommes concentrés sur des randonnées de niveau facile à moyen afin de profiter des alentours et de pouvoir admirer le Popocatépetl fumer pendant des heures 🙂

Visites et activités à Cuernavaca

Cuernavaca également appelée la ville au printemps éternel est une halte intéressante en quittant Puebla pour aller à Taxco. La ville et son centre-historique est assez petit, vous aurez rapidement fait le tour mais quelques points d’intérêt méritent le détour :

  • Pour une bonne introduction à la visite de la ville et pour en connaitre un peu plus sur les environs, n’hésitez pas à monter à bord du Cuernabus pour 1h30 de trajet (100 pesos/pers soit 5 euros). Le départ s’effectue devant l’ancien Palais de Cortez. Nous ne sommes en général pas très fans des bus touristiques mais celui-ci est intéressant car la villes est très étendue et vous pourrez voir plusieurs points d’intérêt en gagnant du temps. Vous passerez notamment devant la zone archéologique de Teopanzolco qui ne vaut pas nécessairement le coup d’y aller exprès pour visiter l’intérieur sans grand intérêt. Y passer devant en bus aura tout à fait le même effet. Dans le bus, on vous racontera l’histoire de la ville et les anciennes célébrités qui ont habité Cuernavaca, ville qui était très à la mode à une époque, afin de fuir la chaleur et l’effervescence de Mexico City. Départ du bus tous les jours toutes les 2h à partir de 11h.

Source : Page Facebook du Cuernabus

  • Coupler la visite du Jardin Borda, de la cathédrale et de la paroisse de Nuestra Señora de Guadalupe, tout cela dans la même zone. Le jardin est ouvert du mardi au dimanche

  • Visiter le Musée Régional Cuauhnáhuac (ancien palais de Cortez). Renseignez vous bien si la restauration est terminée, il était malheureusement fermé lors de notre visite

  • Se promener dans les ruelles du centre historique et aller manger ou prendre un rafraichissement au Mercado Comonfort, le rendez-vous des locaux avec une bonne ambiance

  • Faire une excursion d’une journée au Pueblo Mágico de Tepoztlán. Très joli petit village avec boutiques d’artisanat et jolis restaurants, ascension jusqu’à la zone archéologique El Tepozteco en contre-haut (environ 1h de montée). Le village est réputé pour ses salons de massage et les cérémonies traditionnelles Temazcal, une cérémonie d’origine maya qui s’effectue dans une hutte de sudation pour purifier le corps, l’esprit et l’âme. La cérémonie est faite par un Chaman selon le savoir ancestral. Vous trouverez de nombreux endroits qui organisent des cérémonies, certaines authentiques et d’autres qui s’apparentent plutôt à des attrapes touristes. Si vous prévoyez de faire ça de façon sérieuse, prévoyez de rester 2 jours sur Tepoztlán et de vous renseigner sur une structure qui fait ça de manière sérieuse et authentique. Pour venir à Tepoztlán, prendre un bus depuis la centrale de bus touristique de Cuernavaca.

Visites et activités à Taxco

Taxco est la dernière ville de cet itinéraire. Cette petite ville est une ancienne cité minière spécialisée dans l’extraction de l’argent. Si maintenant les mines sont quasiment à l’arrêt, elle a gardé son savoir faire pour la fabrication des bijoux en argent et vous pourrez ramener de beaux bijoux à des tarifs très intéressants. Taxco est également un Pueblo Mágico avec ses maisons à flanc de montagne aux façades blanches reconnaissables de loin. Les activités ne manquent pas par ici alors prévoyez de rester quelques jours :

  • Bien sûr commencer par la visite du centre historique et du Zócalo et de la magnifique église baroque Santa Prisca. Promenez-vous au hasard des ruelles de ce magnifique centre-ville entre boutiques de bijoux et d’artisanat et agréables bars et restaurants avec roof top

  • Pour une belle vue sur la ville, monter à pied jusqu’au monument Cristo Rey. Et pour une autre vue, emprunter le téléphérique à l’opposé de la ville. Il vous conduira sur une colline où il n’y a pas grand chose à voir et où sont regroupés tous les hôtels de luxe. On ne recommande pas tellement pour l’arrivée mais pour l’expérience si vous n’avez jamais pris de téléphérique sinon passez votre chemin pour tout de même 95 pesos l’aller retour/personne soit environ 5 euros. Si vous y monter aller voir au moins les statues Atlantes.

  • Pour une pause fraicheur et un site totalement en dehors des sentiers battus, ne manquez pas les cascades et bassins aux eaux turquoises Pozas Azules. Des collectivos (voir l’emplacement du stationnement sur la carte en début d’article) vous y emmènent directement pour y passer la journée. 100 pesos l’entrée/personne et vous pourrez vous rafraichir dans les nombreux bassins et profiter d’une belle nature luxuriante. Restauration disponible sur place, site ouvert tous les jours de 10h à 17h. Les locaux viennent profiter également de ce lieu en milieu d’après-midi et surtout le week-end. Alors venir plutôt en semaine et arriver vers 10-11h. Le prix de l’entrée aide à faire vivre la communauté donc n’hésitez pas à venir pour passer un moment avec les locaux dans une ambiance familiale

  • A 40 min de route de Taxco, visiter les grottes souterraines les plus grandes du Monde, rien que ça, les grottes de Cacahuamilpa. Depuis le terminal de bus Costa Line, des bus partent dans la direction de Cuernavaca et vous déposeront en bord de route à quelques centaines de mètres de l’entrée (bien prévenir le chauffeur pour qu’il s’arrête). Pour 100 pesos par personne vous pourrez visiter ce site extraordinaire ouvert tous les jours de 10h à 17h. Pourquoi les plus grandes grottes du Monde ? Car elles font plusieurs kms de long, jusqu’à presque 100 m de large par endroit et qu’il y a un stalagmite géant de presque 30m de haut ! Un groupe part toutes les heures avec guide obligatoire qui donne des explications très intéressantes. Une balade souterraine de 4km en 2h. Sur le site vous pouvez également faire d’autres activités comme de la tyrolienne. Restauration sur place. A ne manquer sous aucun prétexte surtout que les entrées du site permettent de faire vivre la communauté locale

Voilà pour un aperçu des villes à visiter autour de Mexico et d’activités à faire si vous voulez un peu quitter la Mégalopole. Il y en a bien sûr d’autres, comme par exemple gravir l’ancien volcan Nevado de Toluca à L’Ouest de Mexico City. Il faudrait des semaines pour tout explorer mais vous avez déjà un bon aperçu.

Retour à Mexico City

Un article complet sur Mexico City vous indiquera toutes les visites incontournables à faire dans cette mégalopole riche culturellement. Et il est facile de s’y mettre au vert : Parc de Chapultepec (parc urbain le plus grand d’Amérique Latine), canaux de Xochimilco, site de Teotihuacán avec la Pyramide du soleil (3ème plus grande Pyramide au Monde).

Si vous le pouvez l’activité à ne surtout pas rater pour des souvenirs inoubliables est de visiter le site de Teotihuacán depuis le ciel en faisant un baptême de Montgolfière ! Un de nos plus beaux souvenirs de cet incroyable voyage de 6 mois au Mexique.

Notre avis sur ce séjour

Encore une fois on a été bluffés de tout ce qu’on a pu découvrir aux alentours proches d’une Mégalopole, comme la ville de Mexico City.

A quelques heures de bus, on passe de l’effervescence de la capitale à des sites nature complètement préservés, à gravir d’anciens volcans, à marcher dans des petits villages de charme, à profiter tout simplement dès qu’on sort des circuits touristiques classiques et qu’on prend le temps de voyager lentement.

Cette étape au Mexique nous a totalement conquis et on ne regrette pas de s’être aventurés dans des endroits peu touristiques, bien au contraire, à chaque fois cette stratégie s’est révélée payante !

Il s’agit donc du dernier article sur ce pays incroyable qu’est le Mexique. Nous avons passé 6 mois à le découvrir en slow travel, au contact des locaux et à s’amuser à découvrir des sites atypiques et authentiques, de quoi vous inspirer si les circuits touristiques classiques ne vous intéressent pas tellement. N’hésitez pas à consulter tous nos articles sur le Mexique afin de planifier et réfléchir à votre futur itinéraire pour un prochain voyage.

Ce qu’on retiendra du Mexique ? Un pays aux paysages et aux activités variés, l’impossibilité de s’ennuyer, une culture incroyable, une destination autant familiale que pour les baroudeurs en sac à dos et une population d’une extrême gentillesse et générosité. Venez au Mexique mais en prenant le temps de le découvrir.

Est-ce que vous vous attendiez à découvrir cela autour de Mexico City ?

Voyage effectué en avril 2022