Après 4 mois de road trip au Mexique en mode slow travel, nous avions besoin d’une réelle pause. L’État de Oaxaca étant sur notre route, il était tout à fait approprié de s’arrêter ici tout en continuant de visiter tranquillement. En effet, entre les côtes en bord d’Océan Pacifique pour se détendre et l’intérieur des terres avec cultures, traditions et gastronomie, le programme était vraiment tentant.

Nous avons donc passé une semaine à Puerto Escondido sur la côte Pacifique, le repère des surfeurs et des Digital Nomad avec ambiance bohème et chic. Et une semaine à Oaxaca de Juárez, la capitale de l’État, mais loin d’être une grande ville bruyante et étouffante, tout au contraire. Une ville à taille humaine où entre gastronomie, sites nature, culture et artisanat il n’est pas possible de s’ennuyer.

On vous présente notre itinéraire et tous nos bons plans pour préparer au mieux votre séjour dans cette partie du Mexique, qui on peut vous le dire a été aussi un gros coup de cœur !

Découvrez nos autres articles pour d’autres destinations en consultant la carte intéractive du blog.

Vous voulez plus de Mexique ? Découvrez tous nos autres articles sur le Mexique, 6 mois de voyage en slow travel.

Présentation de l’itinéraire

Nous redescendions la côte Pacifique en bus donc nous étions déjà sur la route pour se rendre dans cet État. Pour vous rendre à Puerto Escondido ou Oaxaca de Juárez, ces deux villes disposent d’aéroports avec des vols internes. Vous pouvez donc rallier ces villes facilement de n’importe quelle ville du Mexique.

Si vous préférez voyager plus lentement avec le moyen de transport le plus utilisé au Mexique, à savoir le bus, vous pourrez vous rendre à Oaxaca de Juárez en bus depuis México Ciudad en 6-7h avec la compagnie ADO par exemple (d’autres compagnies font également le trajet, vous pouvez trouver tous vos trajets grâce à ce site : https://www.reservamos.mx/). Ensuite, il est très facile d’aller à Puerto Escondido depuis Oaxaca de Juárez ou inversement toujours en bus avec la même compagnie ou une autre en 10h de bus environ. Pour de longs trajets comme ceux-ci, on conseille vraiment les trajets de nuit. Ils sont vraiment sans risque et les bus disposent de tout le confort nécessaire (WC, sièges inclinables, climatisation, etc.). Nous apportons des compléments d’informations dans la partie suivante.

Découvrez sur la carte ci-dessous notre itinéraire durant ce séjour :

Comment voyager en bus au Mexique

Il est très facile de voyager en bus au Mexique et c’est de plus très sécurisé. Vous pouvez faire de longues distances, même la nuit, les bus étant très bien équipés pour de tels voyages.

Tout d’abord, vous pouvez effectuer vos réservations soit en ligne, soit directement aux guichets de tous les terminaux de bus de toutes les villes. En réservant en ligne, vous obtenez un billet électronique que vous pourrez présenter au chauffeur, ça vous permet de préparer à l’avance votre voyage et il n’y a pas de frais supplémentaire, ce sera le même tarif qu’aux guichets. Il existe de nombreuses compagnies de bus au Mexique. Pour toutes nos réservations, nous avons utilisé le site comparateur https://www.reservamos.mx/ il vous indiquera la ou les compagnies qui effectuent le trajet que vous recherchez.

Contrairement aux petits bus dans les villes ou les collectivos (petits combis aménagés pour le transport de personnes) où les horaires de passage sont aléatoires, les bus de longue ligne partent à l’heure alors ne soyez pas en retard. Si vous avez des bagages ils sont mis en soute. Le chauffeur vous donnera en échange un ticket à lui présenter à l’arrivée pour récupérer vos bagages. Si vous perdez le ticket, il faudra négocier dur pour récupérer votre bagage et prouver que c’est le vôtre. Tout cela afin qu’il n’y ait pas de vol, une organisation très rassurante.

Enfin niveau confort, c’est la grande classe dans les bus de longues lignes. Sièges inclinables et très confortables, WC, écran individuel en fonction des compagnies sinon TV collectives, prises de courant, prises audio. Vous serez même mieux installés que dans l’avion pour certaines compagnies…

Avec tous les voyages que nous avons effectué en bus, nous en avons été très satisfaits donc ne négligez pas ce mode de transport au Mexique afin de prendre son temps. Il y a également des vols intérieurs pour voyager plus rapidement, mais ce n’était pas en accord avec notre mode de voyage en slow travel et il y aurait plein de points d’intérêt que nous n’aurions pas pu visiter 😉

Avant le départ pour le Mexique

Pour bien préparer votre itinéraire, nous vous conseillons d’étudier un guide voyage Lonely Planet, Le Routard ou autre. Chaque année les guides changent et le mieux est de les consulter en magasin afin de choisir celui avec lequel vous aurez le plus d’affinités. Les guides vous donneront les bons plans pour les visites une fois arrivé sur les différentes étapes du road trip. Ensuite, le site voyagemexique.info vous donnera plein d’informations intéressantes pour préparer votre séjour

Ensuite, prévoyez de réserver vos logements à l’avance. Nous allons vous donner dans la suite de l’article les hébergements que nous avons choisis mais dans les différentes viles où nous nous sommes arrêtés, vous aurez l’embarras du choix : hôtel, airBnb, auberges de jeunesse…

Enfin prévoyez de bonnes chaussures de marche (vous n’aurez pas besoin de louer de voiture de location, tout se fera à pied ou en bus pour nos idées de visites), des gourdes filtrantes car l’eau du réseau n’est pas potable et cela vous évitera d’acheter des 10aines de bouteilles d’eau en plastique, des vêtements légers pour la journée et un peu plus couvrants le soir et une protection solaire pour la journée (crème, chapeau, lunettes).

Dernier point très important, ne partez pas sans souscrire à une assurance voyage. En cas de problème de santé ou autre (rage de dents, foulure de cheville, etc.) les frais de santé ne seront pas pris en charge ni par votre mutuelle ni par la Sécurité Sociale (voyage en dehors de l’Europe) et la note pourrait s’avérer très salée sans assurance. Également, il y a tout ce qui concerne le rapatriement, assurance bagage, assurance annulation (très important actuellement avec les frontières qui peuvent fermer à tout moment). N’hésitez pas à bien prendre le temps de lire notre article de blog sur l’assurance voyage.

Notre partenaire ACS assurances nous accompagne pour notre périple de 6 mois au Mexique et nous en sommes très satisfaits 🙂

D’ailleurs n’hésitez pas à lire leur article sur les 7 choses à savoir avant de venir visiter le Mexique.

Quand partir dans l’État de Oaxaca

L’État d’Oaxaca possède un climat subtropical humide chaud sans saison sèche. Les températures sont agréables toute l’année. Les températures moyennes s’échelonnent de 26 °C (septembre) à 32 °C (avril). Les mois les plus pluvieux sont de Juin à Septembre. Mars, Avril, Mai et Octobre semblent être les mois les plus favorables pour visiter.

Nous y étions en Mars et effectivement les températures étaient idéales autant pour profiter de l’Océan à Puerto Escondido que pour visiter sans subir les fortes chaleurs à Oaxaca de Juárez.

Si vous avez l’occasion de visiter le Mexique pendant les célébrités de la Fête des Morts (en novembre) alors n’hésitez pas, c’est à ne pas rater sous aucun prétexte !

Comment venir dans l’État de Oaxaca

Avant d’arriver dans l’État de Oaxaca, il vous faut arriver au Mexique.

Votre voyage au Mexique se fera bien évidemment en avion. Afin de réduire l’impact de nos voyages en avion, nous choisissons de plus en plus de voyager en slow travel, c’est la raison pour laquelle nous sommes partis 6 mois à la découverte du Mexique. Venir pour 15 jours ou 3 semaines pour visiter qu’une partie du Mexique n’est pas tellement judicieux, tant en terme de prix du voyage, de temps de vol et du temps passé sur place (c’est tellement vaste et varié que vous allez tout faire au pas de course sans apprécier, le Mexique est un pays tout de même 3 fois plus grand que la France). Ou alors il faudra vous concentrer sur un, voire 2 États.

Si vous le pouvez, un séjour long est idéal pour le Mexique.

Pour venir en avion, plusieurs compagnies sont disponibles : Air France, Iberia, etc. Nous ne pouvons vous en conseiller une en particulier car tout dépendra où vous souhaitez atterrir (Cancùn ou México par exemple) et de la période de l’année où les prix varient.

Donc nous vous conseillons de comparer les prix des différentes compagnies aériennes. Pour notre voyage, nous sommes partis depuis Madrid vers México Ciudad avec la compagnie Ibéria en 12h de vol direct sans encombre. Une fois arrivé à México Ciudad, il vous suffira de prendre un bus ou un vol pour vous rendre dans l’État de Oaxaca comme précisé plus haut.

Et la petite note COVID. Sachez que même pendant la pandémie (après les confinements mondiaux), le Mexique n’a jamais fermé sa frontière et n’a encore jamais établi de restriction pour les voyageurs. C’est un pays très sûr pour garantir votre voyage (très peu de chance que les frontières se ferment ou que votre voyage soit annulé). Comme les règles changent vite et régulièrement, renseignez vous bien sur les sites des ambassades avant de partir. Également, le site de Jeyxplore est une mine d’or d’informations à ce sujet.

Où séjourner dans l’État de Oaxaca

Voici les logements que nous avons pu tester et qui sont complètement approuvés :

  • Puerto Escondido : en fonction de la période, c’est une destination assez prisée. Tous les types de logement sont rapidement pris d’assaut, surtout qu’il n’y a pas de gros complexes hôteliers, plutôt des auberges ou de petits hôtels à taille humaine. Il est donc vivement conseillé de réserver votre logement à l’avance. Pour éviter une trop grosse affluence touristique, ne pas séjourner à Puerto Escondido pendant la Semaine Sainte (vacances de Pâques) et l’événement Spring Break (aux alentours aussi de cette période, les dates changent chaque année).

Pour notre séjour où nous souhaitions de la détente, nous avons choisi un hôtel proche de l’Océan au niveau de la longue plage Zicatela. Cette zone excentrée de Puerto Escondido est un petit paradis tranquille, chic et bohème. Vous trouverez de beaux restaurants en bord de plage, des espaces de co-working pour les Digital Nomad, de belles boutiques d’artisanats, etc.

Pour notre séjour d’une semaine, nous avons donc choisi l’hôtel Bungalows Zicatela après de nombreux comparatifs d’hôtels dans la zone. Et nous avons passé un excellent séjour ! Cet hôtel dispose de belles chambres climatisées, certaines avec vue sur l’Océan et d’autres avec vue sur piscine, 2 piscines, 2 salles de restaurants dont une donnant directement sur la plage. Le prix de 53 euros/nuit avec petit-déjeuner inclus est très correct au vu de l’endroit et des prestations. Nous vous donnons 2 conseils : prendre une chambre avec vue piscine (moins chère et moins bruyante car les chambres vue Océan donnent sur la rue passante) et réservez directement sur le site de l’hôtel et non pas sur d’autres sites de réservation style Booking, les prix étaient très largement beaucoup plus intéressants en direct cette fois pour cet établissement.

Bien sûr, vous aurez des logements plus simples et moins couteux en auberge de jeunesse par exemple. Mais pour une fois nous voulions de la détente et surtout nous faire plaisir, alors cet hôtel a comblé toutes nos attentes.

  • Oaxaca de Juárez : Pour notre séjour d’une semaine, nous avons séjourné dans un appartement aménagé dans une résidence sécurisée et calme réservé sur AirBnB à quelques minutes à pied du centre-ville. Dans la capitale de l’État, vous trouverez sans problème de nombreux hébergements sans besoin de réserver longtemps à l’avance : auberges de jeunesse, hôtels, locations de particuliers. Tarif pour notre appartement : 28 euros/nuit

Lisez notre article de blog sur tous nos bons plans pour réserver vos séjours moins chers, jusqu’à 24% de réduction en connaissant quelques astuces 😉

Sécurité individuelle et sanitaire au Mexique

Avant de vous donner le détail de notre itinéraire, un petit point sécurité est nécessaire afin de peut-être vous rassurer. Le réflexe de beaucoup de personnes quand on leur demande ce qu’elles pensent du Mexique : danger, drogues, insécurité, pauvreté.

Alors tout d’abord sachez qu’à aucun moment nous nous sommes sentis en insécurité lors de notre road trip ! Il y a une présence policière dans toutes les villes et l’ambiance est très détendue dans cette partie du Mexique. Les gens sont de bonne humeur, vivent tranquillement loin du tumulte de México. On a pu sortir tous les soirs sans aucun problème même parfois très tard. Donc de ce côté là soyez complètement rassurés, c’est complètement sûr !

Côté sanitaire, tout est extrêmement strict et sécurisé concernant le Covid : gel hydroalcoolique obligatoire dès que vous entrez dans un lieu public (restaurant, musée, magasins…). Prise de température dès que vous entrez dans un lieu public, très souvent désinfection des chaussures. Tout ce qui est WC publics en ville est extrêmement propre. Il vous faudra payer à chaque utilisation 5 pesos (environ 20 cts d’euros) mais un agent est là pour nettoyer et tout désinfecter. La nuit les rues et les trottoirs sont nettoyés par des produits, tellement que le matin quand vous commencez la journée ça sent une odeur d’eau de Javel.

Donc vraiment, vous pouvez partir l’esprit serein ! Dans la vidéo ci-dessous, nous vous faisons un petit récapitulatif sur la sécurité, la santé, l’assurance et nos différentes anecdotes (on parle de México Ciudad mais c’est également valable pour le reste du Mexique). N’hésitez pas à vous abonner à notre chaine Youtube pour ne rien rater et voir nos autres vidéos 😉

Détails de l’itinéraire

Tous les points d’intérêt que nous allons vous détailler sont sur la carte ci-après :

UNE SEMAINE A PUERTO ESCONDIDO

Le programme de la semaine était essentiellement sur le thème de la détente, ce qui n’empêche pas de visiter et d’aller découvrir les environs 🙂 :

  • En venant à Puerto Escondido, le repère des surfeurs, il faut bien sûr s’essayer au surf ou au bodyboard ! Si vous êtes débutants ou que vous n’avez jamais pratiqué, c’est l’occasion de prendre quelques cours au niveau de la longue plage de Zicatela. Vous n’aurez aucun problème pour trouver une location de matériel ou trouver un moniteur. Attention tout de même, le spot de Zicatela est un spot de niveau avancé, ne vous engagez pas seuls. Les moniteurs sauront où vous amener et à quelle heure pour ne pas vous mettre en danger.

  • Pour pratiquer le snorkelling, il faut se rendre plutôt à la Playa Manzanillo ou à la Playa Puerto Angelito. Situées dans une baie, ces plages sont beaucoup plus calmes pour la pratique du snorkelling

  • Aller observer les oiseaux et peut-être les crocodiles dans une lagune : à la laguna Manialtepec ou beaucoup plus loin la laguna de Chacahua. Guides obligatoires. Vous n’aurez aucun problème pour trouver des prestataires pour vous y rendre, il y a de nombreux stands qui proposent des tours tout le long de la plage Zicatela

  • Bioluminescence : il est possible d’aller l’observer à la laguna Manialtepec. Même si nous avons fait cette excursion, nous ne la recommandons pas, tout simplement car il y a eu des accidents d’attaque de crocodiles. Sauf que cela, nous l’avons su qu’après ! En effet, l’excursion consiste à aller dans la lagune la nuit, nager et observer la bioluminescence sous des cabanes dans l’eau. Et il ne faut jamais nager la nuit dans une lagune… Donc vraiment passer votre chemin pour cette excursion. La bioluminescence est sans risque quand on l’observe depuis une plage ou en restant sur la terre ferme

  • Pour se plonger dans le quotidien d’un Digital Nomad : aller prendre un café ou un petit-déjeuner dans un des nombreux espaces de co-working avec vue Océan tout le long de la plage Zicatela. Cette vie de voyages tout en travaillant vous fait envie ? N’hésitez pas à aller vers eux et à les questionner, une autre vie est possible et est accessible à tous 😉 Sinon venez nous poser vos questions en commentaire de l’article, car c’est aussi la vie qu’on a décidé de mener 🙂

  • Si vous aimez la cuisine végétarienne adaptée aux spécialités Mexicaines, vous ne serez pas déçus par le restaurant de l’hôtel Santa Fe. On le recommande vraiment pour sa cuisine mais aussi pour le cadre ! Le restaurant est accessible même si vous n’êtes pas client de l’hôtel (réservation conseillée)

  • Qui dit détente à Puerto Escondido, dit massage. Quelques salons de massage le long de la plage Zicatela vous proposeront des massages dans leur cabinet mais également directement sur la plage avec une vue sur l’Océan

  • Vous aimez rencontrer des voyageurs du monde entier et jouer au volley ball sur la plage ? Alors ne manquez pas le rendez-vous des voyageurs tous les soirs à 17h au niveau des terrains de volley vers le restaurant Sativa. Même si vous ne savez pas jouer ou que vous ne voulez pas jouer, vous pouvez seulement profiter et échanger et faire des rencontres avec des voyageurs du monde entier

  • Enfin, l’activité la plus importante est d’aller admirer le coucher du soleil, une véritable institution ici ! Vous verrez tous les soirs la plage Zicatela se remplir car tout le monde vient observer le coucher du soleil mais pas que. Se réunir entre amis ou en famille, faire du sport, méditer, surfer face aux derniers rayons du soleil. Un moment suspendu hors du temps à ne manquer sous aucun prétexte !

Pour plus de farniente et profitez d’autres belles plages, n’hésitez pas à continuer l’exploration de cette partie de la côte Pacifique avec les villages de Mazunte, Zipolite, Puerto Angel avant de vous enfoncer dans les terres pour d’autres découvertes.

Pour des expériences plus spirituelles et chamaniques, le village de San Jose del Pacífico est connu pour des cérémonies chamaniques avec des champignons. Nous n’avons pas expérimenté personnellement donc nous ne pouvons pas vous en parler plus précisément. Vous pouvez vous arrêter dans ce village avant de vous rendre à Oaxaca. Renseignez vous bien sur la structure pour faire ce genre d’activité, cela doit être une structure sérieuse et respectueuse du savoir faire ancestrale.

UNE SEMAINE A OAXACA DE JUAREZ

Après une semaine de détente à Puerto Escondido, le programme pour Oaxaca va être un peu plus chargé et varié. Mais cette ville et ses alentours ont tellement à offrir que ça en vaut la peine :

  • Pour se mettre dans l’ambiance, découvrir les spécialités culinaires et les traditions de la ville, on recommande à 1000 % de commencer votre visite de la ville avec Destination Oaxaca ! La visite est effectuée par Elisa et Nicolas. Elisa est originaire d’ici, Nicolas est un français installé maintenant à Oaxaca tombé amoureux de la région (et d’Elisa 😉 ) Pendant 2h, ils vous promèneront surtout dans le marché afin de vous faire découvrir les spécialités uniques et célèbres dans tout le Mexique : le mole (une sauce avec des dizaines d’ingrédients), el Tejate (une boisson pré-hispanique), le chocolat, le fromage, le mezcal et mêmes les Chapulines (insectes) ! Ce n’est pas que de la dégustation, ils vous expliqueront avec passion l’histoire de ces mets et leur fabrication ainsi que tout ce qui concerne l’artisanat et les traditions de la ville. Ils ne font pas la visite guidée tous les jours, il faut les contacter pour organiser cela avec vous (vous pouvez les contacter sur leur page Facebook ou Instagram). Visite en français ou espagnol à donation volontaire. Lors de cette visite ça été pour nous l’occasion de rencontrer les voyageurs Cédric et Valentine My Little Pipe Dream et nous avons passé tous ensemble un excellent moment

  • Maintenant que vous en savez plus sur la ville et sa gastronomie, vous pouvez partir à sa découverte ! Bien sûr commencer par le Zócalo et visiter l’ensemble du centre historique avec ses édifices religieux, le street art, les belles maisons coloniales colorées, les boutiques d’artisanat, etc. N’hésitez pas à vous perdre dans les nombreuses ruelles, à aller boire un verre sur un roof top, à profiter de cette ville en toute sécurité même tard le soir

  • Pour voir du street art de qualité c’est vers le quartier Jalatlaco qu’il faut se diriger ainsi que le long de l’ancien aqueduc

  • Gouter la pizza mexicaine : la tlayuda. La meilleure qu’on ait goutée était dans le restaurant à côté du jardin botanique, un restaurant associé à un magasin de réparation de bicyclettes (aucun lien, mais vous pouvez y aller les yeux fermés)

  • Visiter le jardin botanique où vous en apprendrez plus sur la flore locale. Uniquement sur visite guidée du lundi au samedi à 10h, 11h et 12h en espagnol (en anglais seulement à 11h). 50 pesos/personne (100 pesos/personne en anglais). Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

  • Visiter le somptueux site archéologique de Monté Alban, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO à 8km de Oaxaca. Ce site à une altitude de 400m a été construit en haut d’une montagne dont le sommet est plat naturellement. Cela explique sa très bonne conservation car non visible depuis la vallée. Pour s’y rendre, prenez la navette qui part toutes les heures du centre-ville (voir sur la carte en début de section pour l’emplacement exact) pour 80 pesos/personne l’aller retour. Des tours pourront vous y amener mais c’est énormément plus cher pour la même chose. L’entrée du site coute 85 pesos/personne et contrairement à ce qu’on pourrait croire c’est très peu touristique. Le site est immense, vous aurez pratiquement le site pour vous seuls. Vous pouvez avoir un guide à l’entrée si vous le souhaitez (en supplément). Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 16h

  • Une journée assez chargée avec la visite de 2 sites : Mitla et Hierve el Agua. Ces 2 sites sont sur la même route donc autant les coupler sur la même journée pour ne pas faire 2 longues journées de transport. Depuis la gare routière d’Oaxaca, nous avons pris un bus direction Mitla. Le matin nous avons visité ce tout petit village, son marché et sa zone archéologique avec des structures atypiques de pierres gravées que vous ne retrouverez nulle part ailleurs au Mexique. Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 15h et le dimanche de 11h à 13h, 85 pesos l’entrée.

  • L’après-midi, nous sommes retournés là où le bus nous avez déposés afin de prendre un collectivo pour nous amener sur le site naturel exceptionnel d’Hierve el Agua. Vous découvrirez les magnifiques cascades pétrifiées calcaire. Des bassins permettent de se rafraichir donc n’oubliez pas le maillot de bain ! Tarif : 75 pesos/pers l’aller retour en collectivo + 15 pesos/pers droit de passage du village + 50 pesos/pers l’entrée du site. Ouvert tous les jours. Pour les 2 sites (Mitla et Hierve el Agua), éviter de venir pendant les week-end afin de pouvoir mieux profiter. Comme le site archéologique de Mitla est fermé du dimanche au mardi, idéalement faire la visite de ces 2 sites un mercredi ou un jeudi.

  • Pour terminer sur une journée vraiment authentique, alors planifiez une journée à la découvertes de petits villages communautaires (Pueblos Mancomunados) de la Sierra Norte. Des prestataires comme Expediciones Sierra Norte pourront organiser pour vous la ou les journées d’excursions, mais les tarifs sont assez chers. Nous avons donc décidé d’y aller pas nos propres moyens mais il n’y a aucun transport public pour ces petits villages, certains sont même fermés au tourisme. Donc c’est en taxi que nous avons dû nous y rendre et pas n’importe lesquels, seulement des taxis autorisés (numéro Whats’app +52 951 525 3331). Le tarif est de 700 pesos l’aller et 700 pesos le retour mais nous avons trouvé une astuce pour éviter de payer le retour. Demander au taxi de vous déposer au village de Cuajimoloyas (environ 1h de route). Ce petit village communautaire est ouvert au tourisme et développe actuellement son offre. En effet dès l’entrée du village, vous pouvez vous rendre sur le pont suspendu tout neuf pour avoir un magnifique point de vue (50 pesos/personne). Puis marchez en direction du centre du village et vous arriverez à un point d’information touristique. On vous donnera une carte avec tous les points d’intérêt et les randonnées à faire et vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée de 60 pesos/pers (ça fait vivre le village). A venir bientôt des tyroliennes, des locations de cabanes dans la forêt, du VTT, etc. Sachez que si vous visitez ce type de village, vous êtes des privilégiés car ces villages s’ouvrent petit à petit au toursime et qu’avant il n’était pas possible de rencontrer ces populations locales. Pour redescendre à Oaxaca, un collectivo spécialement pour la communauté redescend dans l’après-midi (demander l’heure approximative au point d’info touristique) et ils autorisent s’il y a de la place à redescendre avec eux pour 75 pesos/pers.

Tout ceci n’est qu’un petit aperçu des innombrables activités variées qu’il y a à faire à Oaxaca de Juárez et ses alentours. Vraiment on ne s’attendait pas à avoir des journées aussi variées et intenses. Nous n’avons bien sûr pas pu tout expérimenter, il y a également le village de Teotitlan del Valle à visiter si vous voulez en apprendre plus sur le tissage, vous pouvez peindre votre propre Alebrije (sculpture colorée typique mexicaine) dans un atelier, prendre un cours de cuisine pour apprendre à cuisiner le mole, etc. Il n’y a aucun doute que vous trouverez de quoi occuper vos journées dans cette fabuleuse ville !

Pour en découvrir davantage ou pour réserver vos excursions en avance :

Notre avis sur ce séjour

Visiter le Mexique et ne pas venir dans l’État de Oaxaca serait bien dommage ! Sûrement un de nos États préférés ça c’est certain. Comment ne pas apprécier se détendre en bord de Pacifique et quelques heures plus tard découvrir des spécialités culinaires et des merveilles archéologiques ?

Il y en a vraiment pour tout le monde, que vous voyagiez en famille, avec des enfants, entre amis, en couple. Nous n’avons rencontré personne qui ait été déçu par cet État, c’est vraiment un incontournable au Mexique et étrangement loin d’être très touristique.

En plus de cela, vous rencontrerez une population locale extrêmement gentille et toujours prête à vous faire découvrir un endroit à visiter ou un aliment à goûter. Vraiment cet État a tout pour séduire pour passer un séjour au Mexique complètement authentique.

Alors, plutôt Oaxaca De Juárez ou Puerto Escondido ?

Voyage effectué en Mars 2022