Matériel et nourriture végé en trek

Matériel et nourriture végé en trek

Dans cet article, nous allons vous présenter le matériel que nous utilisons lors de nos treks et randonnées qui a fait largement fait ses preuves ainsi que notre nourriture afin de ne pas manquer d’énergie. Tout cela est adapté pour des excursions longues sur plusieurs jours en basse, moyenne et haute montagne sur des sentiers qui ne nécessitent pas de matériel d’alpinisme de type piolet et crampons.

 

Matériel

Cette liste est le résultat de nombreux comparatifs effectués pendant plusieurs semaines pour arriver à notre choix définitif. L’utilisation du matériel choisi nous a montré que nous avions fait les bons choix. Sans sponsor ni aucun partenariat donc ces choix sont le fruit de nos propres recherches et expérimentations sur le terrain.

Nous avons choisi tout ces matériels pour leur qualité, leur durabilité dans le temps et leur poids (très important car nous sommes vite limité).

Nous avons effectué nos achats sur plusieurs commerçants :

 

Voici tous les détails :

Matériel acheté chez Décathlon

  • Sac à dos quechua symbium 70 +10 access (1 version homme et 1 version femme). Cette édition n’existe peut-être plus mais il nous fallait un sac avec un contenant important, de nombreux rangements et un renfort ventral et dorsal. Il est important également de pouvoir essayer son sac c’est la raison pour laquelle nous n’avons pas acheté sur internet. Concernant le tarif nous avons pris un sac moyen de gamme par rapport aux autres articles proposés en magasin (compter entre 70 et 100 euros par sac)
  • 2 Bâtons Forclaz 500 antishock par personne : taille modulable et bonne résistance. Indispensable pour les randonnées/treks avec du dénivelé autant + que –
  • Veste de randonnée modulable et étanche avec capuche : veste avec 2 couches qui peuvent se détacher afin d’adapter le vêtement à la température : 1 couche avec une polaire et une couche avec seulement la partie anti-pluie qui peut faire office de kaway
  • Chaussures de randonnée : nous avons mis le prix afin d’avoir de la qualité durable dans le temps (compter une 100aine d’euros/chaussure)
  • Couverts Spork Light My Fire (1/personne) : fait office de couteau, fourchette, cuillère

  • Divers vêtements chauds et adaptés aux changements de température : tee-shirt, sous-pull et sous-pantalon thermo-régulant et technique spécial randonnée, pantalon léger en stretch avec ouverture au niveau des genoux afin de le transformer en short, brassière femme et sous-vêtement homme et femme en matière type polyester (facilement lavable et sèche vite), gants, écharpes/buff (c’est mieux le buff, plus léger et permet de protéger le cou, le visage, la tête…).
  • 1 couteau suisse : toujours utile et indémodable !
  • Lunette de soleil protection maximale
  • Optimus Crux solo : réchaud à brancher directement sur bouteille de gaz (si pas disponible en magasin possibilité de le commander ou de le trouver sur internet)

 

Pour les vêtements prévoir 2 sous-vêtements/personne, 2 tee-shirts/personne, 2 pantalons/personne et 1 sous-pull et 1 sous-pantalon/personne. Il faudra laver ses vêtements tous les jours. Pendant qu’un exemplaire sèche, l’autre sera porté pendant la journée.

 

 

 

 

 

 

 

Matériel acheté chez Aventure Nordique

  • Tente MSR Huba Huba NX : MSR est incontestablement la référence dans ce domaine, top qualité à l’épreuve du vent et de la pluie. Pas d’humidité à l’intérieur ni de remontée d’eau par le sol. Validée à 100 % !

  • Tapis de sol MSR Hubba Hubba NX / HP à mettre sous la tente (pas dans la tente) – protection supplémentaire contre le froid et l’humidité
  • Sac de couchage Carinthia Brenta : prévu pour les 4 saisons pour une température confort de -4 °C et température limite -11°C. La fermeture éclair permet de relier 2 sacs de couchage entre eux pour dormir à 2 adultes ensemble pour augmenter le réchauffement. Garnissage synthétique
  • Matelas de sol autoG Thermarest Prolite (à mettre dans la tente sous les sacs de couchage)
  • Lanterne Led Lumora UCO
  • Pastille micropur assainissement eau (au cas où !)
  • Serviette DRYLITE SEA TO SUMMIT : légères et sèchent en un temps record

 

Matériel acheté chez Baroudeur Altitude

  • Bassine holandaise en PVC pour plusieurs usages : vaisselle, toilette, etc.
  • Hydrapak 2l : 1 par personne

 

Matériel acheté chez Arklight

  • Sac étanche : Sea-to-Summit – Ultra Sil DAY Pack : 1 par personne. Léger et très pratique pour séparer le linge mouiller du linge propre ou pour la nourriture
  • Pour la cuisine : TOAKS – Titanium 750 ml Pot 95mm + couvercle (1 seul pour chauffer l’eau) : la matière en titane est légère et chauffe très vite (ce qui permet d’économiser du gaz)
  • GSI Glacier Mug inox (1/personne pour manger). La technique est de faire bouillir l’eau dans votre TOAKS – Titanium avec son couvercle. Une fois l’eau chaude la verser dans les 2 mugs avec votre nourriture (semoule, soupe, etc.). Mettre les 2 mugs l’un au-dessus de l’autre légèrement emboité avec le couvercle du TOAKS – Titanium. Ainsi vous économisez un couvercle (à acheter et à porter)

 

Matériel acheté chez X-Bionic

  • Chaussette spécial trek Trekking Extreme Light (2 paires/personnes)
  • Chaussette de compression pour la récupération (à mettre pendant la nuit) : Trekking Energizer V2.0 (1 paire/personne)

 

Autres petits matériels qu’on peut acheter partout

  • Petites bouteilles de gaz adaptables sur votre réchaud
  • Gel hydroalcoolique
  • Savon d’Alep bio 40% (pour la douche, lavage des cheveux, rasage) : savon naturel non polluant multitâche : à acheter en biocoop ou sur aroma-zone.com
  • Brosse à dent + dentifrice bio à base de composés naturels : à acheter en biocoop
  • Stick lèvres + crème hydratante
  • Pinces à linge
  • 1 petite brosse avec miroir intégré
  • Pince à épiler
  • Lacets de rechange
  • Kit de réparation avec adhésif résistant, aiguille + fil de couture, colle multiusage, 1 petite cordelette
  • Trousse de secours avec 1 couverture de survie
  • Indispensable contre les ampoules : Cicatryl + patch seconde peau COMPEED
  • Crème solaire indice 50 ou adapté à votre couleur de peau
  • Allumettes + briquet
  • Lampe torche marque Fénix + piles : petite et légère et consomme très peu
  • Papier toilette + mouchoirs
  • Lingettes intimes
  • Sacs poubelle
  • Sac plastique étanche pour la nourriture
  • 1 montre + 1 moyen pour prévenir les secours si besoin
  • Argent liquide
  • Feuilles de papier + crayon
  • Autres selon vos envies : jeux de cartes, livres, etc (si après tout cela il vous reste de la place !)

 

La nourriture végé

Il existe de la nourriture lyophilisée spéciale randonnée. Mais personnellement on trouve ça cher, pas très bon, chimique et pas ou peu de choix végétarien.

Donc on préfère faire notre menu nous-même qui a tout autant de qualité énergétique :

  • Petit-déjeuner : Lait amande choco en poudre + muesli en poudre : en ajoutant de l’eau bouillante on obtient une sorte de porridge goût chocolat. Ajout d’une poignée de raisins secs
  • Repas du midi : Semoule aromatisée pour varier les plaisirs : épicée, aux herbes, taboulé … En dessert de la pâte d’amande (divers goûts également : amande verte, chocolat, etc.)
  • Repas du soir : 1 poignée de mélange de graines salées (cacahuètes, amandes, noisettes, noix de cajou). Puis soupe en poudre avec noodles (pâtes origine asiatique). Prendre plusieurs soupes différentes pour varier : tomate, châtaigne, indienne, etc. Puis un thé vert pour finir
  • Encas : prévoir des petits encas pour lutter contre la perte d’énergie pendant la journée. Prévoir des fruits séchés : datte, abricot, banane. Légers et énergétiques

Nous conservons tout cela dans des sacs de congélation avec fermeture zippée. Nous prévoyons les portions par jour ainsi chaque jour on sort notre petit sac. Beaucoup plus pratique et les portions sont préparées avant de partir avec une balance.

Vous pouvez trouver tout ces aliments en biocoop. Le vrac coutera moins cher et la qualité sera meilleure. Ceci n’est qu’un exemple. C’est à vous d’adapter selon vos goûts mais l’avantage de toute cette nourriture c’est son poids car tout est sec (sauf la pâte d’amande).

 

Bilan

Comme pour l’achat d’un bon vélo ou d’une bonne paire de ski, la pratique de la randonnée de façon intense est un investissement et représente tout de même un budget. Avant de vous lancer assurez-vous de pouvoir amortir tout ce matériel et d’être sûr avant de partir que ce sport vous correspond en commençant par des petites excursions sur une ou plusieurs journées. Il faudra compter un budget aux alentours de 1000 euros pour l’achat de tout ce matériel.

Mais les aventures que vous allez vivre seront ensuite de merveilleux souvenirs et avec votre tente et votre matériel que vous amènerez partout vous serez indépendants et économiserez des nuits d’hôtels ou de refuge.

Alors, prêt pour vous lancer dans l’aventure ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram
Facebook
YouTube