La Grande-Terre est la partie Est de la Guadeloupe, l’île papillon. Cette île ne vous décevra pas, tout simplement car c’est une île variée qui a beaucoup à offrir, en principe il est impossible de s’y ennuyer ! Randonnées en pleine forêt tropicale ou sur les sentiers en bord d’Océan, plages paradisiaques, ambiance créole et familiale, saveurs et mets exotiques, découvertes historiques, sorties en mer et activités nautiques… Petits et grands trouveront leur bonheur sans aucun doute sur cette île dépaysante des Antilles Françaises.

Après être restés un mois sur cette île merveilleuse, nous vous proposons un large choix d’activités en Grande-Terre mais également en Basse-Terre (partie Ouest de l’île qui fait l’objet d’un autre article de blog à lire ici). En plus de cela, vous aurez nos meilleurs conseils pour vous loger, vous déplacer et préparer votre voyage.

 

Découvrez nos autres articles pour d’autres destinations en consultant la carte intéractive du blog.

Vous voulez plus d’idées de voyages sur le thème des îles ? Découvrez tous nos autres voyages dans les îles pour vous inspirer.

 

Présentation de l'île de la Guadeloupe

La Guadeloupe est une île d’environ 1600 km² située dans l’archipel des Caraïbes. Administrativement, c’est un département Français (code département 971), une région mono-départementale de l’Outre-Mer Français et une région ultrapériphérique européenne, des Antilles françaises.

La partie principale en forme de papillon est composée de deux îles : la Grande-Terre à l’Est et la Basse-Terre à l’Ouest, séparées par un bras de mer, appelé « la Rivière Salée ». Le chef-lieu est Basse-Terre et la capitale économique est Pointe-à-Pitre.

La Guadeloupe, bordée par la mer des Caraïbes à l’Ouest et par l’océan Atlantique à l’Est se compose de plusieurs îles et îlets : la Guadeloupe continentale (la Grande-Terre et la Basse-Terre) et ses dépendances : l’île de Marie-Galante, l’archipel des Saintes composé principalement de Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, la Désirade et des îlets inhabités comme Petite-Terre.

 

Présentation de la Grande-Terre en Guadeloupe

La Grande-Terre est la partie Est de l’île. Pourquoi venir en Grande-Terre ?

Bien sûr pour ses plages paradisiaques ! En effet, c’est dans cette partie de l’île où vous découvrirez les plus belles plages de la Guadeloupe. Elles sont sauvages et authentiques, bien loin du tourisme de masse. En Guadeloupe, aller à la plage est synonyme de détente, de moments conviviaux en famille ou entre amis et de pique-nique en tout simplicité ou aux petits restaurants locaux les pieds dans le sable.

Mais en plus de lézarder sur la plage, vous pourrez faire de la randonner sur les nombreux sentiers du littoral, toujours à la recherche d’une plage cachée.

 

Sur la carte ci-après, retrouvez tous les points d’intérêt sur l’ensemble de l’île, dont la partie Grande-Terre. C’est un échantillon par rapport aux informations obtenues et ce que nous avons pu visiter :

 

Avant le départ pour la Guadeloupe

Avant de partir, nous vous conseillons de réserver votre ou vos logements et une voiture de location. En effet, il y a des transports en commun réguliers à Pointe-à-Pitre et sa périphérie proche et des transports moins réguliers sur les parties plus éloignées de l’île (réseau Karulis). Pour plus de liberté de déplacement, nous vous conseillons de louer un véhicule.

Pour cela, nous sommes passés par le comparateur Rentîles qui vous permet de trouver rapidement la location qui correspond à vos critères. En effet, Rentîles compare les locations disponibles chez tous les prestataires locaux, beaucoup plus pratique que de faire des recherches chez chaque loueur. Nous avons déjà testé leurs services dans d’autres destinations (La Réunion, l’île Maurice, la Corse) et à chaque fois nous avons été très satisfaits et ça été l’assurance de trouver les locations au meilleur prix. Ils sont présents dans les Antilles Françaises, dans les îles de l’Océan Indien et en Corse.

Pour notre séjour en Guadeloupe, le fait d’avoir eu une voiture de location nous a permis de vraiment explorer librement.

Bien sûr n’oubliez pas maillots de bain et le nécessaire pour vous protéger du soleil (chapeau, lunettes de soleil, crème solaire sans risque pour les coraux), masque/palmes, anti-moustiques et si vous aimez marcher, vos chaussures de randonnées.

 

Côté administratif et vie au quotidien, étant donné qu’il s’agit d’un département Français, vous aurez beaucoup moins de contraintes qu’un pays étranger (si vous êtes résidents Français) : paiement en euros, retrait d’argent et paiement sans frais, passeport ou carte d’identité suffisante pour voyager (sauf si escale, passeport obligatoire), forfait téléphonique fonctionne sans surplus (à confirmer auprès de votre opérateur), pas besoin de VISA, aucun vaccin obligatoire ou conseillé (sauf si évolution de la situation sanitaire Covid), CPAM et mutuelle fonctionnent…

 

Pour chaque voyage, nous vous recommandons de partir assuré, même en Europe. Vous êtes pris en charge dans les DOM par CPAM et mutuelle de santé. Mais rien ne fonctionne pour tout ce qui concerne rapatriement, décès, venue d’un proche en cas d’hospitalisation longue, assurance bagage.

N’hésitez pas à bien prendre le temps de lire notre article de blog sur l’assurance voyage, vous saurez tout pour partir serein. Notre partenaire ACS assurances nous accompagne dans chacun de nos voyages et nous en sommes très satisfaits.

 

Quand partir en Guadeloupe

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical :

– Du mois de juillet à novembre, c’est la saison humide avec un climat chaud et des averses tropicales.

– À partir du mois de décembre et jusqu’à juin, le climat devient plus sec avec des températures légèrement plus agréables.

Pour visiter la Guadeloupe, la période favorable est la saison sèche des mois de décembre à juin avec des températures proches des 29°C.

 

Un voyage en Guadeloupe peut se réaliser toute l’année.
Quelques événements à ne pas manquer : Le carnaval en Janvier/Février et la Route du Rhum tous les 4 ans en Novembre.

Comment venir en Guadeloupe

Si vous êtes de l’autre côté de l’Atlantique, que vous avez le pied marin, envie d’aventure, du temps devant vous et si vous voulez éviter l’avion afin de voyager plus slow et écologique, pourquoi ne pas tenter une traversée à la voile ?

On peut aussi bien sûr voyager en avion. Plusieurs compagnies effectuent des vols directs depuis Paris jusqu’à Pointe-à-Pitre : Air France, Air Caraïbes, Corsair pour ne citer que les principales.

A l’heure où nous devons réduire notre impact écologique, pour chaque voyage nous vous invitons à réfléchir au temps dont vous disposez et si la destination choisie est idéale. Pour des destinations lointaines, optez pour un long séjour sur place si vous le pouvez. Sinon privilégiez des destinations plus locales afin d’avoir le temps de profiter de vos vacances. Pour la Guadeloupe, nous recommandons 3 semaines-1 mois minimum.

 

Si vous êtes déjà dans les Antilles, sachez qu’il existe des navettes avec Express des îles pour rallier les différentes îles : Guadeloupe, Martinique, la Dominique, Sainte-Lucie, etc. C’est ainsi que nous avons ensuite rejoint la Martinique après notre séjour en Guadeloupe pour éviter de prendre l’avion (c’est d’ailleurs beaucoup moins cher).

Où séjourner en Guadeloupe

Plusieurs options s’offrent à vous :

– soit louer un logement sur Basse-Terre ou Grande-Terre en fonction de la partie de l’île que vous voulez visiter

– soit louer un logement central afin de pouvoir rayonner partout, aussi bien à l’Est qu’à l’Ouest

Pour 1 mois en Guadeloupe, nous avons fait le choix de louer un appartement central afin de pouvoir se déplacer un peu partout facilement et rayonner sur toute l’île.

Nous sommes restés 1 mois au Gosier dans la périphérie proche de Pointe-à-Pitre pour plusieurs raisons :

– Ville desservie par les bus allant à l’aéroport, à la marina, à la gare maritime, à Pointe-à-Pitre (idéal si vous n’avez pas de voiture de location)

– Loueur de véhicules sur Le Gosier. Nous avons rallié notre logement en bus directement de l’aéroport. Nous avons ensuite récupéré notre véhicule au Gosier (tarif de la location moins cher qu’une prise depuis l’aéroport)

– Proche des plages, centres commerciaux, toutes commodités

Notre appartement était une petite pépite et vraiment adapté pour un long séjour (pour les courts séjours ça marche aussi évidemment) !

Nous sommes restés pendant 1 mois dans un petit studio climatisé vue mer entièrement équipé pour 2 personnes dans une résidence sécurisée et calme avec piscine et accès direct à la plage.

Plus précisément : appartement avec salle de bain avec douche à l’italienne, coin chambre/salon avec un grand lit double, espace de travail avec Wi-Fi, TV, cuisine équipée avec four, micro-ondes et machine à laver. A l’extérieur terrasse vue mer très bien orientée pour le spectacle du coucher du soleil tous les soir et voir les bateaux de la route du rhum arriver 😉 Tout était parfait et propre, nous nous sommes vraiment sentis très bien dans cet appartement, nous vous le recommandons vraiment !

 

Le plus, c’est que nous l’avons loué à une locale, Annabelle, nous préférons toujours soutenir le tourisme local dès qu’on le peut. Annabelle gère plusieurs appartements répartis un peu partout en Guadeloupe, mais pas que, à l’étranger aussi et en France. Elle aide aussi à l’installation des personnes qui souhaitent s’expatrier en Guadeloupe ou y rester sur une longue période. Annabelle est vraiment le contact à avoir en arrivant en Guadeloupe !

 

Vous pouvez retrouver tous les détails de l’appartement via ce lien : https://abnb.me/vQcSDqSsnvb.
Via ce lien, vous pourrez également consulter le profil AirBnB d’Annabelle et tous les logements qu’elle met à disposition. Pour ne rien râter, suivez-là sur ses différents réseaux sociaux RENT HOME CLUB FACEBOOK et INSTAGRAM

 

N’hésitez pas à contacter Annabelle pour lui expliquer votre projet vacances, expatriation ou autre 😉

Que faire en Grande-Terre en Guadeloupe

Avec la carte des points d’intérêt ci-dessous, vous comprenez que ce n’est pas les activités qui manquent en Guadeloupe. Nous vous avons sélectionné quelques incontournables afin que vous puissiez à votre tour établir votre propre programme. Tous ce que nous vous décrivons est pointé sur la carte ci-après :

D’autres informations touristique sur le site officiel de Guadeloupe Tourisme.

PROFITER DES PLUS BELLES PLAGES

Qui dit venir en Guadeloupe, dit forcément aller à la plage. Et attention pas n’importe quelles plages. Des plages de sable blanc avec des eaux cristallines et turquoises et des cocotiers pour se mettre à l’ombre.

Voici un échantillon des plus belles plages de la Grande-Terre (à retrouver sur la carte ci-dessus) :

Grande Baie au Gosier, pour une plage sans personne aux eaux turquoises

Plage de Petit-Havre au Gosier, comme son nom l’indique un havre de paix. Il y a un tout petit parking, le mieux est de venir en semaine ou à pied depuis la plage des salines (environ 3 km à pied).

Plage de la Caravelle et plage de Bois Jolan à Sainte-Anne, deux plages avec très peu de fond idéal si vous avez de jeunes enfants. Parking microscopique pour la plage de la Caravelle, le mieux est d’y aller à pied depuis Sainte-Anne (20 min de marche). Plage de Bois Jolan le parking est très grand.

Plage Grande Anse des Salines à la pointe des Châteaux. Tout simplement le paradis avec des fonds marins à explorer

Plage du Souffleur à Port-Louis. Une eau calme propice à la natation. Juste à côté un petit spot de surf. Très grand parking avec plusieurs restaurants de plage et une très bonne ambiance. Depuis cette plage, Un magnifique sentier de randonnée qui va jusqu’à Anse-Bertrand où vous rencontrerez de nombreuses plages désertes et paradisiaques, même le week-end !

Voilà pour les principales, on ne va pas vous faire tout le listing car n’oublions pas que la Guadeloupe est l’île aux 1000 plages 😉

Sachez qu’en Guadeloupe toutes les plages sont en accès libre et gratuites.

PASSER UNE JOURNEE A L’ILET GOSIER

Au Gosier, en face de la plage Datcha, vous avez un petit îlet vraiment parfait pour y passer la journée. Accessible à la nage sans danger en suivant le chemin de bouées (500 m de nage environ l’aller) ou en navette (5 euros l’aller-retour) vous passerez une belle journée détente.

L’îlet est varié avec une petite partie de forêt, un phare, une belle plage avec un coin de snorkeling (n’oubliez pas donc votre masque !) pour observer poissons et coraux et un restaurant les pieds dans le sable.

Vous aurez fait rapidement le tour à pied et aurez ensuite tout le temps de vous détendre et de profiter de ce petit îlet tranquille. Dernière navette pour y aller aux alentours de 15h30.

LA POINTE DES CHÂTEAUX

La pointe des Châteaux est la pointe à l’extrême Est de la Guadeloupe.

C’est un endroit idéal pour passer une journée variée. Ne vous garez pas au bout de la pointe mais préférez faire le tour à pied si vous le pouvez afin de découvrir une variété de paysages. Garez-vous au parking du kilomètre 9. De là un sentier de randonnée part vers la pointe. Vous admirerez des falaises plongeant dans la mer, une forêt, une mangrove et arriverez à la pointe où vous verrez de loin le calvaire avec la croix en haut. Montez jusqu’au calvaire pour apprécier la vue sur les îles aux alentours dont la Désirade. Redescendez direction la plage de l’Anse des Châteaux pour un repas au restaurant de plage Saveurs du Soleil. Vous dégusterez la spécialité de la Guadeloupe, le Bokit, un sandwich frit et garni de crudités, poisson… Option vegan disponible. Excellent rapport qualité prix au tarif de 12 euros pour un cocktail, un Bokit et un dessert.

Puis passez l’après-midi à la magnifique plage Grande Anse des Salines.

Pour le goûter, les sorbets Coco de Chez Jeannette sur le parking en face du restaurant sont à tomber par terre !

Voilà de quoi passer une excellente journée !

FAIRE DE LA RANDONNEE

Même si l’activité phare de la Grande-Terre reste le farniente à la plage, il y a quand même possibilité de varier les journées en faisant de très belles randonnées. Elles sont en général de niveau facile à moyen avec peu de dénivelé donc accessibles à tout le monde.

Voici un aperçu de quelques randonnées que nous avons pu faire et que nous validons :

– comme expliqué plus haut la randonné à la Pointe des Châteaux (niveau facile)

– le sentier littoral depuis la plage des Salines au Gosier vers la plage Petit-Havre au Gosier (niveau moyen)

– le sentier littoral depuis la plage des Salines au Gosier jusqu’à la Pointe Canot au Gosier (niveau facile). Sentier où vous traverserez une mangrove, la plage Saint-Félix pour un arrêt baignade et la pointe Canot et sa zone humide

– le sentier littoral depuis la plage du Souffleur à Port-Louis jusqu’à Anse-Bertrand (niveau moyen environ 16 km sur terrain plat). Vous n’êtes pas obligés d’aller jusqu’à Anse-Bertrand, vous pouvez faire demi-tour quand vous voulez. Mais on peut vous garantir que vous enchainerez plages désertes et paradisiaques toute la journée (sachant que la plus belle de toute est la plage d’Anse-Colas). Vous pourrez également visiter la mangrove du souffleur

– le sentier littoral depuis la plage de la Caye d’Argent au Gosier jusqu’à Grande-Baie au Gosier. Cette randonnée de niveau moyen vous fera traverser plusieurs plages avec la visite du Fort Fleur d’Épée au milieu

Lors de vos randonnées, les sentiers sont très bien balisés avec des panneaux et des marques. Vous aurez toutes les randonnées disponibles en Guadeloupe en téléchargeant l’application mobile gratuite Rando Guadeloupe pour avoir toutes les randonnées disponibles sur l’île.

Comme pour toutes randonnées, vous devez prendre quelques dispositions avant de partir :

– vêtements anti-pluie (averses fréquentes) et nécessaire pour lutter contre la chaleur, le soleil, les insectes

– 2 L d’eau/personne minimum avec encas

– petite trousse de secours (désinfectant, pince à épiler, couverture de survie, sérum physiologique)

– chaussures de randonnée ou au moins de marche

– maillot de bain pour profiter des plages que vous croiserez

– crème solaire respectueuse des coraux et de la vie marine ou tee-shirt anti-UV

– éviter de partir seul(e) et prévenir toujours quelqu’un de votre départ en randonnée

– se renseigner sur la météo du jour, ne jamais s’engager s’il pleut

– partir tôt et ne jamais débuter une randonnée après 15h (le soleil se couche à 18h)

 

VISITER LE FORT FLEUR D’ÉPÉE

Ce Fort (infos à lire ici) est un des vestiges de l’histoire coloniale de la Guadeloupe. En contre-haut de la plage de Grande-Baie, vous aurez une vue magnifique sur le lagon. Vous pourrez même de là descendre jusqu’à la plage.

Le sous-sol accueille des expositions temporaires artistiques.

Ouvert tous les jours jusqu’à 17h. Entrée gratuite

Attention le parking dispose d’un portail qui est fermé à 17h. Ne laissez par votre voiture à l’intérieur si vous comptez revenir après 17h mais garez-vous plutôt à l’extérieur du site (quelques places disponibles).

 

En Basse-Terre, vous pourrez continuer la visite des forts avec le Fort Delgrès.

VISITER L’HABITATION ZEVALLOS

Un site très intéressant à visiter pour en apprendre plus sur l’histoire coloniale de la Guadeloupe et en particulier sur l’esclavagisme et l’organisation des familles autour de l’exploitation agricole.

La visite est uniquement guidée par les bénévoles de l’association qui restaurent ce site et continuent les fouilles pour continuer à comprendre le passé. Ils font vraiment un travail formidable.

Vous visiterez le grand parc de 2 ha, les vestiges de l’usine, la maison des maîtres et votre guide vous donnera aussi des informations botaniques sur les espèces végétales du lieu.

Vraiment pour petits et grands on recommande cette visite.

Plus d’informations sur leur site internet : Habitation Zévallos

Entrée : 8 euros/adulte, 4 euros/enfant

Les visites guidées ont lieu les mardis à 14h30, les mercredis et vendredis à 15h30

Les samedis et dimanches à 11h00 et 15h30 (susceptible d’évoluer, vérifier au préalable sur leur site)

 

VISITER PETIT-CANAL

Visiter ce petit village sera très rapide, quelques heures voire une demi-journée. Mais ce sera un moment fort. C’est dans ce petit village où à l’époque les esclaves arrivaient et étaient vendus au marché, sombre période…

A l’abolition de l’esclavage, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants se sont vus attribuer enfin une identité. Un mémorial vous présentera tout ça. Vous monterez également la marche aux esclaves et vous pourrez visiter l’ancienne prison où la nature reprend ses droits.

Pour une visite encore plus intéressante et passionnante, nous vous recommandons de faire une visite guidée avec l’association Istwavaj

VOIR LES FALAISES ROCHEUSES DU NORD

Sur la côte Nord-Est, peu de plages mais des falaises plongeant dans l’Océan aux magnifiques nuances de bleu. Ça vaut le détour alors faites le tour des différentes baies en voiture lors d’une excursion à la journée dans cette partie de l’île. Commencez par la Pointe Petite Tortue puis descendez la côte vers le Sud en enchainant les différents points de vue : Pointe de la Grande Vigie, Porte d’Enfer, Trou de la Grande Pointe, Pointe Petit Nègre, etc.

VISITER POINTE-A-PITRE

Cette ville a quelques points d’intérêt qui méritent qu’on s’y arrête le temps d’une journée :

– Flâner dans le marché aux fleurs et le marché aux épices

Place de la Victoire

– Aller boire un cocktail ou manger au restaurant à la marina (on vous conseille sans hésiter le restaurant Jiss – réservation vivement conseillée)

– Visiter le Mémorial ACTe qui est le Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage. C’est un lieu moderne à l’architecture unique à visiter absolument pour en connaitre plus sur l’histoire de l’esclavagisme depuis la nuit des temps jusqu’à aujourd’hui dans le monde entier (car oui l’esclavagisme continue encore mais sous d’autres formes). On ressort de cet endroit avec une toute autre vision des choses, autant sur l’esclavagisme que le racisme.

Il n’est pas autorisé de prendre des photos et vidéos à l’intérieur mais la visite est très bien aménagée, avec des effets sonores et vidéos qui permettent de plonger directement le visiteur dans l’histoire. Même les enfants ne trouveront pas le temps long et pourront s’instruire de façon ludique.

Ne passez pas à côté de ce lieu exceptionnel !

Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 21h, différents tarifs à consulter sur leur site.

VISITER UNE DISTILLERIE DE RHUM

C’est en Basse-Terre où il y a la majorité des distilleries de production de rhum. Vous pouvez retrouver notre visite de l’une d’entre-elle sur notre article sur la Basse-Terre.

En Grande-Terre, il y en a qu’une seule, la distillerie Damoiseau au Moule qui est mondialement connue et dont on retrouve les produits facilement partout, même en métropole.

Les visites sont libres et gratuites ainsi que la dégustation si vous voulez acheter un de leur produit. Il n’y a aucune visite guidée, ni d’explication particulière. Nous avons eu des retours d’autres voyageurs assez décevants concernant la visite.

C’est une grosse structure, si vous voulez quelque chose de plus familiale, alors on vous conseille plutôt de visiter les distilleries de la Basse-Terre comme celle de Montebello.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

DÉAMBULER DANS LES MARCHES DIURNES ET NOCTURNES

Pour découvrir les saveurs locales et ramener de beaux souvenirs, c’est dans les marchés qu’il faut venir !

En journée ou même en début de soirée, vous trouverez forcément votre bonheur : punch, épices, piments, fruits et légumes, artisanats…

Retrouvez les lieux et les horaires des marchés en Grande-Terre sur la page de Terres de Guadeloupe.

GOUTER AUX SPECIALITES LOCALES

Voici une petite liste de spécialités à ne rater sous aucun prétexte :

Le bokit : la star de la Guadeloupe ! Il s’agit d’un sandwich dont le pain est frit puis garni de légumes, de viandes ou de poissons. Option végétarienne facilement disponible

L’agoulou : même principe que le bokit mais le pain n’est pas frit et de forme ovale. Garni de légumes, viandes ou poissons. Option végétarienne facilement disponible

– Les accras de poissons, colombo de poulet et autres spécialités…

– Les Kassaves ou cassaves, petite galette moelleuse à base de farine de manioc nature ou fourrée d’ingrédients salés ou sucrés. Un héritage des amérindiens

Les fruits exotiques : ananas, banane, noix de coco, goyave, fruit de la passion (aussi appelé maracuja), etc. sont les fruits locaux à consommer sans modération

Les légumes et racines sont consommés en crudités ou cuits : fruit à pain (goût pomme de terre), la christophine (un mélange entre la pomme de terre et la courgette), le concombre, la patate douce, l’igname, le manioc, etc.

Les sorbets aux fruits. La star en Guadeloupe c’est surtout le sorbet coco. Vous en trouverez facilement au bord des routes, sur les parkings des plages pour une petite touche rafraichissante

– Le planteur, le p’tit punch, cocktails à base de rhum, les jus de fruits frais, eau de coco sont les principales boissons de l’île

Les épices et les piments font partie intégrante de la cuisine antillaise. Vous aurez l’embarras du choix sur les marchés pour gouter et tester ensuite

Notre avis sur ce séjour en Grande-Terre

Pour notre première île des Caraïbes, nous sommes conquis ! Nous qui aimons la variété, des températures agréables, les plages paradisiaques et la randonnée, alors la Guadeloupe a tout pour nous plaire.

Si c’est votre cas, alors évidemment que cette destination vous plaira également.

Si on rajoute en plus de cela, des locaux vraiment gentils et accueillants, alors nous avons la combinaison parfaite pour passer un excellent séjour.

N’oubliez pas non plus de visiter la Basse-Terre, la partie Ouest de la Guadeloupe, qui entre volcan, forêt tropicale et fonds marins exceptionnels saura également vous charmer. Et si vous voulez continuer le voyage dans les Antilles, la Martinique devrait également vous séduire (lire notre article sur notre séjour en Martinique).

N’hésitez pas à nous poser toutes vos question en commentaires afin qu’on puisse vous aider à organiser votre séjour.

Alors, est-ce que ça vous donne envie d’aller faire un tour dans les Caraïbes ?

Voyage effectué en Décembre 2022